Quelles sont les limitations quand à l’utilisation de la trottinette éléctrique ?

Plus rapide qu’à pied, moin chère qu’une moto, les trottinettes électriques séduisent de plus en plus de monde en ville. Si vous aussi, vous avez adopté une trottinnette électrique pour vos déplacements quotidiens, vous avez tout intérêt à lire nos trois conseils résumant les règles trottinettes électrique ainsi que les lois qui régissent  la conduite de ces nouveaux véhicules de déplacement.

Concernant le conducteur d’une trottinette électrique

La conduite d’une trottinette électrique est autorisée pour tout individu âgé d’au moins 12 ans. Néanmoins, par prudence, il n’est jamais conseillé de laisser un enfant conduire seule une trottinette électrique sur la voie publique. Concernant les équipements nécessaires concernant la règle trottinette électrique, le port d’un casque de sécurité ainsi que l’utilisation d’un gant sont conseillés en outre l’équipement d’un gilet réfléchissant (surtout lors de vos déplacements de nuit ou par visibilité insuffisante). Par contre, il est formellement interdit de se déplacer à deux ou de porter des écouteurs aux volants de votre trottinette.

Les règles pour rouler  en ville ou hors agglomération sur une trottinette électrique

Pour rouler en trottinette électrique en ville, il est possible de circuler sur les bandes et les pistes cyclables ou sur les chaussés  pour une vitesse limité à 25 km/h sous peine d’une amende  allant jusqu’à 1500 euros. Hors agglomération, la circulation est uniquement autorisé sur les pistes cyclables ou assimilés avec une vitesse maximale autorisée inférieure à 50 km/h. Cependant circuler ou se garer sur les trottoirs sont strictement interdites et est  passible d’une amende de 135 euros. Toutefois, à Paris, il est possible de se garer gratuitement sur les emplacements payant des autres véhicules motorisés ou au stationnement des deux roues motorisés, mais également sur les quinze mille places réservés au stationnement des trottinettes électrique  que la Capitale est en train de réaliser.

Concernant la trottinette électrique

Comme les vélos, la trottinette électrique doit être équipé d’un feux arrière ainsi que d’un feux avant, d’un klaxon et d’un système rétro-réfléchissant.  Comme il est obligatoire d’assurer une moto ou bien une voiture avant de pour voir circuler, les trottinettes électriques dont la vitesse maximal peut dépasser les 25 km/h doivent être également couvertes par un contrat d’assurance incluant une garantie de responsabilité civile. Cette assurance servira à couvrir au quotidien les dégâts corporels et matériels que le conducteur  peut causer à un individu  tierce. Toutefois, toutes les compagnies d’assurance ne prennent pas en charge ce type d’engin. Il est donc important d’interroger différents assureurs pour trouver le contrat le mieux adapté à vos besoins.

Trottinettes électriques : puis-je circuler partout en ville ?
Trottinettes électriques : quels sont les accessoires de protection à utiliser ?