Trottinettes électriques : puis-je circuler partout en ville ?

Cela fait quelques années que la trottinette électrique est utilisée comme un moyen de transport privilégié pour effectuer de courts trajets en un temps record. Depuis 2019, elle est utilisée pour se déplacer en toute simplicité, aussi bien dans le but d’éviter les bouchons que pour économiser en transport. Toutefois, si vous devez vous en servir pour vos déplacements quotidiens en ville, vous devrez connaître les règles qui s’appliquent en la matière.

Les mesures à respecter pour circuler en pleine ville

Circuler en trottinette électrique en ville ne peut se faire que sur des pistes cyclables. Le cas échéant, l’utilisateur pourra se servir des routes à condition de ne pas dépasser la vitesse de 50 km/h. Vous pourrez également emprunter les voies piétonnes si vous adoptez une faible allure (moins de 6km/h) et que les aires ne soient pas bondées de foule. Cependant, il est généralement interdit de circuler sur les trottoirs, à moins que la commune n’ait prévu des dispositions contraires. La trottinette électrique est également autorisée sur les voies privées comme les chemins dans un lotissement privé ou une propriété privée (allée d’une résidence privée).

Rouler en trottinette électrique en ville la nuit

Vous pouvez circuler avec votre trottinette électrique en ville la nuit, mais vous devez porter un équipement rétro-réfléchissant, comme des brassards ou un gilet. De nos jours, les trottinettes électriques ne doivent pas obligatoirement être équipées de dispositifs réfléchissants ni d’avertisseur sonore. Toutefois, dans la pratique, de nombreux modèles sont déjà dotés de ces options. Vous devrez tout de même les prévoir car les dispositions qui entreront en vigueur en juillet 2020 imposent ces équipements. Dès lors que l’engin peut atteindre une vitesse de 25 km/h, il devra être homologué pour les routes et comporter un numéro d’identification.

Circuler en trottinette électrique : conditions requises

Les autorités policières en charge de la circulation peuvent autoriser à emprunter les voies routières à condition de rouler à moins de 80 km/h. Elles imposent dans ce cas des mesures strictes : port de casque, feux de positions allumés, etc. Seuls les utilisateurs âgés de plus de 12 ans seront autorisés à rouler, mais à 25km/h maximum. Une trottinette électrique en ville, ou ailleurs, ne peut transporter plus d’une personne. L’utilisateur doit également disposer d’une assurance responsabilité civile. Cette dernière garantit contre les dommages causés matériels et corporels. La réglementation appliquée aux trottinettes en cas de contrôles est la même que celle qui régit les véhicules à moteur (deux ou trois roues) ainsi que les quadricycles motorisés.

Quelles sont les limitations quand à l’utilisation de la trottinette éléctrique ?
Trottinettes électriques : quels sont les accessoires de protection à utiliser ?